Accro à sa tétine, c'est un problème ?

Accro à sa tétine, c'est un problème ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Votre enfant tombe et vient se consoler dans vos bras avec tétine… Une heure plus tard, vous le grondez, il pleure et réclame SA tétine… Le soir, c'est avec encore avec elle qu'il s'endort, comme un grand… qui va vers ses 3 ans !

Les premiers jours de sa vie, vous aviez proposé une tétine à votre nouveau-né pour l'apaiser et combler son besoin de succion. Vous pensiez qu'il décrocherait très vite. Deux ans après, il semble y tenir plus que jamais.

Une tétine, et alors ?

On entend tout et son contraire sur la tétine. Et si on arrêtait de la diaboliser ?

  • Pour votre bébé, téter est un besoin vital et naturel, qui apporte plaisir et détente grâce à l'endomorphine (hormone du bien-être) sécrétée lors de la succion. A 2 ans, si l'habitude est prise, difficile pour lui de s'en passer du jour au lendemain.
  • Pour certains psychanalystes, interdire la tétine revient à empêcher l'enfant de ressentir un plaisir solitaire et personnel. Voudriez-vous contrer une activité auto-érotique ? Non !
  • Sucer une tétine entraîne moins de déformation des mâchoires et de déstabilisation de la position que le pouce. Encore faut-il évidemment que cette habitude ne dure pas trop longtemps…

1 2 3